Coordinates 307

Uploaded August 29, 2018

Recorded August 2018

-
-
932 f
630 f
0
1.9
3.8
7.65 mi

Viewed 351 times, downloaded 11 times

near Fond de Gesves, Wallonia (Belgique)

Sentier d'art dans la nature gesvoise
Cette année, la Fête de Mai propose au visiteur un parcours autour mais aussi au cœur même du village de Gesves. En plus d’œuvres dans la nature, vous pourrez découvrir une intervention artistique sur la patrimoine bâti du village. De quoi s’agit-il? D’une œuvre collaborative planétaire qui consiste à restaurer le bâti…avec des briques LEGO. Initiée par l’artiste allemand Jan Vorremann, l’action gagne chaque année du terrain. A Gesves, elle sera assurée par une plasticienne gesvoise. Une carte interactive reprend toutes les interventions de par le monde, reliant entre eux les intervenants et leur action. Un geste qui dépasse l’expression individuelle au profit d’un « nous » relationnel et d’une communauté de regards sur le patrimoine.
Frédéric Keiff Une forêt-cathédrale ; une rosace multicolore suspendue entre terre et ciel ; une cellule de vie qui flotte entre deux êtres.
Patrice Liron (F) C’est en bordure d’un sentier que patrice Liron propose d’installer « sans refuge ou nu comme un ver ». Cette œuvre imaginée par l’artiste plasticien, poétique voire mystérieuse au premier abord, à l’image du site dans lequel elle s’inscrit, concentre des énergies positives qui explorent la relation de l’homme et la nature. Dans ce travail, la vie humaine est testée contre le temps, ces hommes de chêne, nus resteront 10, 15 ans, … Ce ne sont pas des héros, ils essaient juste de rester debout, de respirer et non loin de refuges croisés sur leur parcours. Cette installation expose à la lumière et au temps la nudité de l’homme de bois brut , nudité qui souligne sa fragilité et sa quête d’un abri.
Cathédrale de lumière / Véronique Roland (B) Par la majesté des arbres, par les voûtes de verdure et les raies de lumière jouant entre les feuilles, les forêts ont maintes fois été comparées par les poètes à des cathédrales végétales. Il est donc presque évident d’y installer une arche en forme d’ogive. Elle jouera avec la lumière grâce à ses vitraux et à ses espaces ajourés. Ses matériaux nobles : verres, bois et acier Corten s’intègreront à l’environnement. Le tout rendra hommage à la grandeur de la nature et au génie des bâtisseurs de cathédrales ! La lumière est aussi le symbole d’un espoir plus que jamais.
Arno Aerts Dans un espace ouvert, une maison en bois, posée sur quatre et, en son centre,… un arbre Un arbre déraciné, arraché, enlevé par cette maison mobile? Ou une maison égarée, venu se lover autour d’un arbre et désormais enracinée? Allez savoir…
Tav Group (Israël) Une pierre est tombée, et de sa chute des ondes concentriques marquent la prairie. Le sol devient eau, l’instant s’installe.
Jérôme La Grange (B)/Les cabaneux Rencontre inattendue de la cité et de la ville, de la ruralité et de l’urbanisation. Une invitation à la réflexion sur la mobilité située sur l’ancienne ligne de tram Courrière-Ohey.
Paul Tellier et Nicole Gere (BE) Un devoir de mémoire et de transmission. Les murs confient une vie nouvelle à la pierre abandonnée. Ils sont ouverts et l’un d’eux s’écroule.
Pierre Jadot (BE) Un mûrier blanc. Qui nourrit les vers à soie. Le doux et l’épineux. Les racines. Le cocon. Une invitation à partir à la quête de soi(e).
François Davin (FR) Dans le cirque grandiose de la carrière abandonnée, un géant de douze mètres de long, construit avec les blocs en grès des éboulis, repose dans l’herbe et les joncs
D'arbres tête en bas - Des poumons / Michiel Verstraeten et Arad Shiein (B) Six arbres à l’envers. Les arbres sont les fabricants d’oxygène sur la Terre. Sans arbres, il n’y a aucun oxygène et aucune vie n’est possible. Quand les humains couperont toutes les forêts dans le monde, il n’y aura aucun air frais, plus aucun souffle sur la terre. Le résultat d’une telle situation sera que toute la vie mourra !
Sans entrave / Caty Laurent (F) Une suspension mouvante d’ardoises, en forme d’oiseau en vol, tinte au gré du vent pour évoquer le chant et la liberté dont les hommes trop souvent se privent. Photo : Anne Beaujeant
Chère Terre / Anne Krug (B) Mélanger les matériaux. Matière naturelle ou celle fabriquée par l’homme… le dialogue entre leurs différences: textures, brillances, couleurs, origines… L’homme et la nature sont intimement liés tout comme les matières naturelles et celles réalisées par l’homme. Trouver l’équilibre pour que l’une puisse faire jaillir la force de l’autre. La nature est le refuge et le lien de l’homme à lui-même, aux autres. Elle ne connaît pas la frontière des hommes. Tout se tient et nos humanités doivent se lier à elle.

Comments

    You can or this trail